© 2023 by Don Richards. Proudly created with Wix.com

BIOGRAPHIE

 LE NOUVEAU LEADERSHIP EST EN CELUI DONT LES ACTIONS  PARLENT LE PLUS FORT

Né le 13 décembre 1978 à Kinshasa en République démocratique du Congo , Zaïre à l'époque  Fils cadet de TUDIANGAYO MWANANENE ancienne secrétaire  dactylographe et de DIYABANZA DIATOMA WAZULU WA ancien militaire et adjudant chef, Emery Diyabanza KIABANZAWOKO de son nom de naissance débute son école maternelle au complexe scolaire Daniel de Ndjili. Après un concours d'admission réussi ou il obtient 89/100 et  premier de sa promotion, il intègre le cycle primaire au  complexe scolaire cardinal Malula de limeté à Kinshasa. Il passera 6 années d'études assorties d'un certificat d'études primaires avec 68/100 mention très bien. Il poursuit ses études secondaires et humanitaires à Malula, un bref passage à l'école Massamba et obtient son baccalauréat en latin -philosophie en 1997-98 à l'institut Malu à Lemba.

Désormais autodidacte il continue ses formations en plusieurs domaines: Relations internationales, Droit, histoire et culture Africaine et Caraïbéenne.

L'HOMME ET LA FAMILLE: Né avec plusieurs frères et sœurs Mwazulu Diyabanza est marié et père de 3 enfants dont deux garçons et une fille. Partage la même vision pour l'Afrique avec son épouse et consolide ensemble leur engagement pour la libération de l'Afrique. Ils participent ensemble aux côtés d'autres à la création de l'association culturelle et humanitaire ZE MAZINGA, et du  syndicat OTID qui constituent en ce jour les deux piliers  sur lesquels repose le mouvement panafricain YANKANKU(Unité Dignité Courage) dont il est le porte-parole international .

L'HOMME ET SES COMBATS:  Mwazulu Diyabanza engage aujourd'hui un bras de fer avec les autorités royales belge et municipales de la ville de Tervuren pour le rapatriement au Kongo  des corps des 7 ancêtres et tant d'autres enterrés en Belgique, à Tervuren  après l'humiliation des  zoo humain de l'an 1897 dit poliment "Jardin d'acclimatation.

Il mène également un combat pour la souveraineté et la libération totale et  effective de l'Afrique ainsi que de l'émancipation de l'homme et la femme noire du joug de la domination et de l'impérialisme arabo-occidental. Il initie le combat populaire contre la monnaie coloniale du Franc cfa et la présence des armées étrangères et des bases militaires françaises en Afrique.

Révolutionnaire engagé l'homme propose d'accomplir 22 révolutions pour ramener l'égalité  et la justice sociale en Afrique.

Défenseur des opprimés, des femmes et des enfants, Mwazulu Diyabanza est déterminé à offrir au peuple Africain une Afrique digne au futur paisible et aux opportunités ouvertes à tous et à toutes.

L'HOMME ET L'ENGAGEMENT :  A l'âge de 8 ans alors qu'il prend connaissance de l'origine de son prénom EMERY porté par l'indépendantiste Patrice Emery Lumumba, s'éveil en lui un intérêt pour la politique et les grands enjeux du Monde. Descendant de la lignée de NTUMBA MVEMBA: Consécrateur béni, il parcours l'Amérique latine, les caraïbes à la rencontre de son peuple déporté pendant les razzias négrières. Réapprend les cultures d'autres fois et étudie de prés les religions africaines déportées aux Amériques: Kumina, Candomblé, Vodou, Santeria. De retour en Afrique, il parcourt tout le continent à la recherche des liens qui unissent tous les Africains et les noirs de la planète Terre.

PARCOURS POLITIQUE: Vers les années 1990 à 92, alors qu'il n'avait que 13 ans DIYABANZA KIABANZAWOKO adhère à la formation politique Union pour la démocratie et le progrès social , UDPS en acronyme. Il participe aux actions de boycott en prélude de la conférence nationale souveraine et à plusieurs manifestation, à 15 ans fût torturé et arrêté pour la première fois. Quelques années plus tard , à 19 ans il met en place un groupe de travail pour élaborer un document censé conduire les instances et les dirigeants de l'UDPS à la légitimité vu, l'absence du congrès depuis 10 ans, une démarche qui n'aboutira guère. Il participe également à la création du GPPRN( Groupe de pression pacifique pour la reconstruction de la nation à Kinshasa. En 1999 alors qu'il à 21 ans , il quitte Kinshasa pour Brazzaville d'où il occupe la fonction de conseiller chargé de la communication et relations publique au sein du bureau de la représentation de l'UDPS au Congo-Brazzaville. Ensuite il devient le porte-parole d'un groupe des combattants UDPS réfugiés  au Benin  et est  chargé de négocier avec les diplomaties occidentales pour une éventuelle réinstallation dans d'autres pays.

En 2011, il décide de participer à l'élection présidentielle comme candidat  indépendant , il sera  enlevé et séquestré le mardi 12 septembre alors qu'il dépose son dossier au contentieux à la cour suprême de justice. Condamner à mort ,il passe 17  jours et 18  nuits au TD cachot souterrain au camp Tshatshi puis il est miraculeusement libéré et contraint de nouveau à l'exil, il quitte le pays. Le 6 janvier 2017 , il sera arrêté et expulsé de Tunis pour son militantisme en faveur des "migrants" et puis encore une fois le 7décembre 2017, de nouveau arrêté à Khartoum au Soudan ou il passera 7 nuits et 8 jours en détention  dans des conditions extrêmement difficile pour son combat contre l'esclavage des noirs en Lybie avant d'être innocenté devant un tribunal.

L'ENVOL DE L'AIGLE: Après un long travail de recherche scientifique et spirituelle, Mwazulu Diyabanza prend en charge l'instruction d'un groupe des jeunes femmes et hommes à Paris et  Kinshasa a qui il transmet ses connaissances sur la culture et la spiritualité africaine. Il enseigne également l'ISHONGWE présenté comme un calendrier lunaire, cet outil scientifique   se révèle être aussi : Un cadre de méditation, une carte du ciel, un Almanach agricole qui régule les temps des semences et des récoltes, une carte routière pour les voyageurs, une base des calculs pour les principes architecturaux et un magnifique support pour les artistes et artisans contemporains. Un outil qu'il présente dans deux ouvrages parus chez Ménaiibuc à savoir Ishongwé Kimpumbu et Ishongwé Kinkatu . A son actif littéraire on trouve aussi les livres BUMUNTU, LE TAMBOUR de la Révolution Africaine Achevé et le Manifeste des YANKANKU.

JOINDRE MWAZULU